Shiatsu et Ostéopathie Animale

fren

Origines de l'ostéopathie

L’ostéopathie – Origine

L’ostéopathie est une thérapie manuelle apparue peu avant 1900 en Amérique du Nord sous l’impulsion de Andrew Taylor Still qui créa la première école d’ostéopathie en Amérique en 1892.

Introduite dans notre pays dans les années 50, elle a toujours continué de voir son succès s’accroître.

En France, c’est notamment grâce au Docteur Vétérinaire Dominique Giniaux que l’ostéopathie a été transposée chez l’animal et popularisée.

L’ostéopathie repose sur les mêmes connaissances approfondies d’anatomie et de physiologie que la médecine classique, mais s’en distingue par sa conception qui consiste à soigner les causes et non les symptômes des troubles et maladies.

L’ostéopathie, l’étiopathie, la chiropractie… Comparaisons.

Difficile de différencier ces pratique tant elles son similaires. C’est plus l’approche de la pratique qui est différente que la pratique en elle même.

Les ostéopathes travaillent sur le corps dans son ensemble. Ils prennent en compte l’état de la colonne vertébrale mais aussi de toutes les articulations du corps, des muscles, des tendons, des ligaments, des fascias et du crâne. Ils agissent sur les tensions viscérales et prennent également en considération l’état des organes si des signes d’un déséquilibre sont visibles.

Les manipulations vertébrales ne représentent qu’un petit pourcentage de l’activité des ostéopathes.

Ils utilisent le plus souvent des techniques de massage mais ils peuvent aussi utiliser des techniques moins douces.

Les ostéopathes ont en fait une vision globale du corps.

Un dysfonctionnement localisé ne se traite pas uniquement à l’endroit où la douleur se manifeste mais peut trouver sa cause ailleurs dans le corps.

A l’inverse, les chiropracteurs n’exercent de manipulations presque qu’au niveau de la colonne vertébrale.

Ils se concentrent sur la relation qui unit la colonne vertébrale au système nerveux, et sur sa capacité à préserver voire à restaurer une bonne santé et un bien être général. Les manipulations des chiropracteurs sont précises et ne ciblent qu’une zone restreinte. Les manipulations vertébrales représentent d’ailleurs 90% de leur activité.

De ce fait ils sont considérés comme des spécialistes de la colonne vertébrale et font souvent preuve d’une très grande précision.

La chiropraxie est principalement indiquée pour détecter des subluxations de la colonne vertébrale, corrigées par des pressions et des ajustements.

Cependant, malgré ces différences, rien n’empêche les praticiens de développer une approche et un savoir faire particuliers.

Ainsi un chiropraticien et un ostéopathe peuvent avoir des approches semblables.

Le terme étiopathie est apparut en 1963 fondé par Christian Trédaniel.

Autour de ce terme se sont principalement regroupés des médecins et thérapeutes manuels souhaitant faire avancer la compréhension des résultats obtenus par des techniques mécaniques (manipulations articulaires).

La différence entre ostéopathie et étiopathie repose plus sur la formation de leurs praticiens que sur leurs pratiques.

Les étiopathes sont formés par des écoles exclusivement contrôlées par un même organisme tandis que les ostéopathes sont formés dans des écoles privées dont les programmes peuvent être très différents.

D’un ostéopathe à l’autre, les techniques et les approches peuvent donc être réellement disparates.

Aujourd’hui, s’il reste des divergences d’ordre philosophique et politique entre étiopathes et ostéopathes, les différences dans la pratique concrète tendent à s’amenuiser.

Facebook