Shiatsu et Ostéopathie Animale

fren

Origine du Shiastsu

Tokujiro Namikoshi (1905-2000)

 C’est en voulant soulager les malaises de sa mère souffrant de polyarthrite rhumatoïde que dès l’âge de 7 ans, Tokurijo Namikoshi se rendit compte qu’elle se sentait mieux lorsqu’il réalisait des pressions avec les pouces plutôt que des effleurements et des massages.
Ce fût le commencement de sa réflexion vers le shiatsu moderne.
Sa mère fût finalement soulagée de ses maux et vécut en bonne santé jusqu’à l’âge de 88 ans.
Namikoshi a délaissé la fonction des méridiens et mit l’accent sur la physiologie et l’anatomie pour rendre le shiatsu accessible au mode de pensée occidental.

 

 

 

Shizuto Masunaga (1925-1981)

 C’est grâce à Shizuto Masunaga, diplômé de l’école de Namikoshi que, quelques années plus tard, le shiatsu évolua vers une approche plus spirituelle, psychologique et basée sur la médecine traditionnelle chinoise et japonaise.
Il réintroduisit dans sa pratique les principes de base de la médecine traditionnelle chinoise (les 5 éléments, les méridiens, les notions de Yin et de Yang…).
Il persiste encore aujourd’hui 2 écoles de pensée dans la pratique du shiatsu.

En 1955, le ministère Japonais de la santé reconnut officiellement le shiatsu comme médecine à part entière. En mai 1997, l’Union Européenne le mentionnait comme l’i-une des 8 méthodes de médecine complémentaires reconnues dans ses 15 états membres.

Ce n'est que dans les années 80 que Pamela HANNAY, praticienne shiatsu humain à l'institut OHASHI de New York, transposât les techniques de shiatsu humain sur les animaux.
Aujourd'hui le shiatsu animalier n'en n'est qu'à son commencement, le meilleur est à venir…

Facebook